Dans le classement des merveilles du monde, il faudrait rajouter Carthage, la si célèbre cité punique devenue aujourd’hui un des quartiers chics de la capitale de Tunisie. Il suffit de monter sur la colline de Byrsa à partir de laquelle se serait développée, selon la légende, la ville punique pour comprendre que l’on se trouve devant un des plus beaux sites du monde : tout autour s’étend une vaste plaine verdoyante bordée sur un côté par le bleu de la baie de Tunis au-delà de laquelle trône le majestueux Boukornine appelé ainsi en raison de son double sommet (en arabe son nom signifie mont aux deux cornes). C’est sur cette même colline qu’a été édifiée en 1890 une cathédrale portant le nom de Saint Louis car c’est sur ce promontoire qu’est mort en 1270 le roi des Chrétiens lors de la 8ème croisade (à l’origine c’était une chapelle devenue depuis 1993 un lieu de culture). L’édifice, qui présente un mélange de style byzantin et mauresque, n’est pas particulièrement beau mais le lieu est tellement chargé d’histoire qu’il semble résonner de toutes celles qui se sont déroulées ici depuis l’Antiquité. A l’arrière de la cathédrale se trouve le musée national de Carthage, qui est le plus important musée archéologique de Tunisie avec celui du Bardo. On peut y admirer de très belles pièces des collections puniques, byzantines et chrétiennes. Carthage c’est aussi et surtout un musée à ciel ouvert car le sol y regorge de vestiges de l’ère punique et romaine dont les plus importants sont les thermes d’Antonin (il n’en subsiste que les sous-sols mais leur importance permet d’imaginer la grandeur de la civilisation romaine, une maquette les reproduits tels qu’ils devaient être), les ports puniques dont il demeure deux vastes bassins, un ancien sanctuaire punique situé dans le quartier de Carthage Salammbô et enfin l’amphithéâtre encore utilisé de nos jours pour un festival international ainsi que le quartier des villas de la haute société romaine sis sur une colline d’où vous aurez, là aussi, une vue imprenable sur les environs.

Musée national de Carthage

Il est situé dans la banlieue Nord de la capitale, sur la colline de Byrsa et près de la cathédrale Saint-Louis à Carthage. Fondé en 1875, le Musée national de Carthage rassemble l’une des plus importantes colle …

Musée-de-carthage

Carthage, le havre de paix d’Elyssa Didon

Le site archéologique de Carthage s’étale sur un grand espace situé à la frontière des deux bassins de la mer Méditerranée, ce qui lui confère un positionnement stratégique. L’histoire de Carthage est riche de par les nombreuses civilisations…

Carthage,-le-havre-de-paix-d’Elyssa-Didon

Les thermes d’Antonin de Carthage

On a là le plus grand monument thermal romain. Ils sont situés à l’extrémité sud-est du site archéologique de Carthage, en bord de mer, même si le relief a bien changé …

focus-Antonine