Synagogue de la Ghriba

C’est sans aucun doute le lieu de culte d’Afrique du Nord le plus emblématique de la présence de la communauté juive. Elle se trouve en lieu et place d’une colline près de la Hara Sghira, ou “petit quartier juif”, sur l’ile de Djerba et à proximité d’un cimetière juif antique. Une légende à l’origine de... View Article

C’est sans aucun doute le lieu de culte d’Afrique du Nord le plus emblématique de la présence de la communauté juive. Elle se trouve en lieu et place d’une colline près de la Hara Sghira, ou “petit quartier juif”, sur l’ile de Djerba et à proximité d’un cimetière juif antique.
Une légende à l’origine de son histoire Deux versions courent toujours sur l’histoire de la synagogue de la Ghriba. Pour certains, cette histoire commence avec l’arrivée des premiers juifs sur place, des prêtres Cohanim. Ces derniers auraient fui Jérusalem en l’an 586 av. J.-C en emportant avec eux une pierre du temple de Salomon qui a été incendié, d’ailleurs cette pierre est toujours visible dans une voûte de la synagogue. Pour d’autres, l’histoire de la synagogue correspond à la découverte du corps d’une belle jeune fille resté intact alors que sa hutte aurait été incendiée. Pour les habitants juifs, il s’agissait d’une sainte. A l’origine, l’édifice était formé d’une seule pièce reliée à la salle de prière et d’une cour qui a été couverte plus tard. La salle de prière était formée de 12 fenêtres qui symbolisaient les douze tribus d’Israël. Aujourd’hui, la synagogue est un bâtiment modeste peint en blanc de l’extérieur et dont l’intérieur est décoré de faïences avec des motifs à dominante bleue et blanche. Depuis la fin du XIXe siècle, un bâtiment adjacent a été rajouté pour servir de logement aux pèlerins. Un pèlerinage historique La synagogue de la Ghriba accueille chaque année des milliers de pèlerins juifs venus de Tunisie, de Libye, de France, d’Israël et du Canada. Parmi les coutumes les plus respectées lors du pèlerinage, il y a le dépôt d’œufs portant les noms des jeunes filles célibataires à l’endroit même où la sainte est supposée avoir été trouvée. Ces œufs, cuisant à la chaleur des bougies, exauceraient les vœux des jeunes filles.

Lieux

Djerba

Ah Djerba, l’île de la douceur et de la suavité, du sable blond et des palmiers, des petits villages blancs et des menzels (maisons traditionnelles à l’architecture typique), des longues promenades à pied ou à bicyclette le long de ses plages ou dans …

Ile de djerba