Qui n’a entendu parler de Hammamet, cette station balnéaire située dans la région du Cap Bon, au nord est de la Tunisie ?
Hammamet est une petite ville, autrefois un village, prisée depuis longtemps par les étrangers en mal de beauté et de douceur. Le premier d’entre eux fut le Roumain George Sebastian qui, séduit par le charme de l’endroit, s’y installe dans les années 1920 et y construit une superbe villa respectueuse de l’architecture des habitations tunisiennes.
Au fil des ans, la ville n’a cessé d’attirer les visiteurs, étrangers et autochtones car en plus de ses atouts naturels, elle a su développer toutes les infrastructures qui en font, avec Djerba, la station balnéaire la plus fréquentée de Tunisie. De par sa situation au sud de la presqu’île du Cap Bon, elle bénéficie d’un climat doux, même au plus fort de la saison chaude, du fait des vents qui balayent constamment la région. Ses longues plages au sable fin et blanc bordées d’une eau calme et limpide sont une invitation aux plaisirs de la baignade, à la sensualité et au bonheur de se laisser vivre. Irriguée par de nombreux oueds, elle ravit les sens par la profusion et la luxuriance de sa végétation : dans les vergers et jardins de toutes ses maisons, on trouve des orangers et citronniers auxquels se mêlent les bougainvilliers et jasmins. Dans le village d’origine, construit tout au bord de l’eau, se trouve une petite médina vieille de sept siècles, protégée par de hauts remparts où l’on peut se promener pour admirer l’architecture des villes anciennes et s’imprégner de leur atmosphère. 
Yasmine-HammametDès l’indépendance du pays, en 1956, le tourisme se développe très rapidement et connait trois phases : tout d’abord les hôtels construits près du village, côté sud et nichés dans d’immenses jardins, puis ceux construits côté nord, enfin ceux encore plus au sud construits dans la zone appelée Yasmine Hammamet, qui abrite une nouvelle médina et un port de plaisance. Cette profusion d’hôtels permet au touriste de choisir celui qui convient le mieux à son budget. A côté de cela la ville offre également un très grand nombre de restaurants et de boites de nuits car Hammamet est aussi devenue le temple du divertissement. 
Pour ceux qui préfèrent les loisirs plus calmes ou intellectuels, on ne peut que conseiller les activités proposées par le Centre culturel international. Ce centre, situé dans le magnifique jardin botanique de Dar Sébastien, dispose d’un théâtre en plein air pour les spectacles de grande qualité en été et d’un espace couvert pour les expositions et conférences.