Kerkennah


Au sud de la Tunisie, à quelques kilomètres du continent et face à la ville de Sfax, se trouvent les îles Kerkennah, un archipel de 6 îlots dont 2 seulement sont habités et qui sont reliés entre eux par une chaussée datant de l’époque romaine.

Kerkennah 1Tout comme Djerba, les îles Kerkennah ont un relief plat et leur arbre typique est le palmier. Mais au contraire de sa grande sœur, cet archipel offre au visiteur l’immense privilège de se retrouver dans un environnement authentique parce que peu touché par le tourisme…
Séjourner à Kerkennah c’est comme faire un saut hors du temps, surtout si vous y allez au printemps, qui correspond à la moyenne saison touristique ; une fois posées vos valises, il ne vous restera plus qu’à vous laisser aller à la magie du lieu car ici tout n’est que calme et volupté.

Après vous être baigné dans une eau turquoise qui semble faite pour l’accueil à l’image des Kerkenniens si gais et hospitaliers, vous flânerez dans les villages ou bien sur les plages où vous pourrez observer des hommes en train de pêcher (la pêche constitue à Kerkennah la principale activité et elle se fait de manière artisanale, comme pour la pêche à la sautade qui se pratique dans une eau peu profonde). Le soir, à demi assoupi, vous entendrez longtemps l’écho de leurs voix portées par la mer.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAPour ceux qui aiment les plaisirs de la table, la cuisine est composée de plats particulièrement savoureux dont la plupart sont à base de poissons. 
Parce qu’il est préférable de ne pas bronzer idiot, une visite du musée d’El Abassya s’imposera pour mieux découvrir la culture de l’archipel. On y trouve divers objets d’intérêts historique, artistique et civilisationnel ainsi que de nombreux sites archéologiques qui témoignent de la présence sur ces îles des Romains et des Arabo-Turcs.