Korbous


Korbous ou l’enchantement d’une citée thermale située dans un des plus golfes du monde. C’est un village situé à l’extrémité de la baie de Tunis et au milieu de son golfe, distant de la capitale d’environ 50 kilomètres. Il présente la particularité d’être une station balnéaire unique en son genre en Tunisie car elle jouit à la fois des bienfaits de la mer mais aussi de ses sources (sept sources en tout). 
Cette commune, à laquelle on accédait auparavant par une route escarpée longue de plusieurs kilomètres et qui a été fermée en raison des éboulements de rochers, se niche dans une des échancrures de la montagne à laquelle elle doit son nom ; elle fait face à des lieux non moins connus, de l’autre côté de la baie : Sidi Bou Saïd et Carthage. Ce site est découvert et fréquenté dès l’antiquité par les Romains de Carthage – de nombreux vestiges témoignent de leur présence -, qui l’appellent Eaux de Carpis (Caldae Capitane). Tombé dans l’oubli lors de la conquête arabe, il retrouve un essor lorsqu’un Bey y fait construire au XIXème siècle un pavillon en hauteur aujourd’hui occupé par l’Office tunisien du thermalisme.
Pour ceux qui désirent y séjourner, Korbous abrite deux hôtels ainsi qu’une résidence. Dans la commune de Korbous se trouvent cinq sources chaudes médicinales et une source froide non médicinale. En dehors du village se trouvent également à Aïn Oktor une source froide médicinale (là aussi un hôtel a été construit) et à Aïn Fakroun (la source de la tortue) une source qui en rassemble deux : L’une chaude et médicinale et l’autre froide et potable. On peut également bénéficier des vertus du bain maure en se rendant au Hammam el Atrouss (le bain du bouc).
Les vertus médicinales des thermes de Korbous sont de deux sortes : les eaux chlorurées sodiques chaudes et les eaux sulfurées calciques froides qui soignent les arthrites, les rhumatismes et certaines affections du système nerveux. Un peu partout, la vapeur des eaux chaudes est soufflée au travers de cheminées. La particularité géographique de l’endroit fait qu’on peut profiter des bienfaits de ces eaux de différentes manières : soit en s’immergeant dans des piscines ou bassins, soit en accédant à des grottes éclairées par des bougies, soit en pénétrant dans la mer, là où les sources surgissent, ce qui procure l’étrange et plaisante sensation de se baigner dans une eau tantôt chaude tantôt froide.
Enfin, pour ceux qui aiment les randonnées, des sentiers ou chemins escarpés permettent de se promener au milieu d’une végétation typiquement méditerranéenne ou de grimper jusqu’au sommet de la montagne pour jouir d’une vue magnifique sur tout le golfe de Tunis.