Situé dans la région du Cap Bon, Nabeul, qui portait dans l’antiquité le nom grec de Néapolis, est une petite ville qui offre tous les charmes et les avantages d’une station balnéaire. Accolée à Hammamet, elle en est en quelque sorte la ville jumelle, même si elle ne bénéficie pas tout à fait du même prestige. 
Beaucoup plus « provinciale » que sa sœur aînée, Nabeul s’articule aujourd’hui autour d’une vieille médina, d‘une ville européenne construite à l’époque coloniale et d’une ville moderne érigée depuis les années 1960 et qui s’est petit à petit étendue le long de sa plage vers le sud jusqu’à rejoindre les quartiers de Hammamet. Aux touristes qui viennent y séjourner le temps d’un jour ou de plusieurs semaines, elle offre l’agrément de sa très belle plage bordée d’une mer aussi limpide que tranquille, de ses nombreux hôtels qui affichent de deux à cinq étoiles et de divers lieux de loisirs ou de curiosité qui vont des cafés aux restaurants, en passant par les boutiques.
Ne subissant pas la folle vie frénétique que connait sa cité voisine, Nabeul permet à ses visiteurs de profiter d’un séjour ou de vacances plus tranquilles et donc plus reposants au cours desquels ils auront le loisir d’arpenter ses ruelles pour en découvrir les souks ainsi que leur artisanat en général et les poteries en particulier.
La céramique, à Nabeul, est une tradition ancienne qui remonterait au XVIe siècle lorsque la ville s’est initiée à l’art de la terre cuite suite à l’implantation d’artisans venus de l’île de Djerba. On retrouve dans la poterie nabeulienne des caractéristiques de la poterie des Aghlabides, notamment les couleurs, vert, brun et jaune et des motifs rustiques. A côté de la poterie, on trouve également de nombreuses faïences polychromes héritées de l’origine andalouse de potiers venus du Maroc. A noter que depuis 2006, la ville est dotée d’un musée de la poterie. On peut citer deux autres traditions qui contribuent également à la réputation du lieu. D’abord la tradition des nattiers fabriquant des couffins à partir de jonc et d’alpha, ces couffins présentent à la fois l’avantage d’être typiques et écologiques. Enfin, on ne doit pas oublier la tradition des figurines en sucre que l’on ne trouve nulle part ailleurs en Tunisie ; ces confiseries colorées, préparées pour chaque nouvel an musulman, sont offertes aux enfants et aux mariées
A deux kilomètres de Nabeul se trouve le site archéologique de Néapolis et son musée où les visiteurs peuvent admirer de superbes mosaïques trouvées dans le quartier des habitations.