Nafta


C’est entre le Chott el-Jérid et les dunes du Sahara qu’est nichée la ville de Nafta, une oasis au sud-ouest de la Tunisie. Historiquement, Nafta existe depuis la préhistoire et a vu défiler plusieurs grandes civilisations comme les Numides, les Romains, les Arabo-musulmans… La ville a été aussi un centre important des Khaouarej et des Abadites, puis du soufisme.
Nafta est surtout connue pour avoir abrité plus d’une centaine de marabouts, dont le plus célèbre est Sidi Bou Ali.

Nafta 3La localité offre plusieurs possibilités pour se lancer à sa découverte, que ce soit à pied, à dos de dromadaire ou en calèche ; d’ailleurs le tourisme écologique est la vocation de la région. En effet, on peur flâner dans les ruelles voutées ou à travers la rue marchande pour explorer ses vieux quartiers et admirer ses habitations typiques en briques cuites de couleur ocre et dont les toits et les portes sont fabriqués à partir du bois de palmier. Les monuments valent aussi le détour, comme le mausolée de Sidi Bou Ali, la mosquée Sidi Bel Abbès Edderjini, Dar Béjia. Nafta ne serait pas ce qu’elle est sans sa palmeraie qui abrite des milliers de palmiers-dattiers connus pour les savoureux fruits « Deglet nour », le top en la matière.

Autrefois, cette palmeraie était irriguée par 152 sources d’eau formant la Corbeille ; aujourd’hui, cette dernière a été réaménagée en un espace écologique qui offre un paysage d’une grande beauté avec des cascades, un ruisseau, des huttes… L’ensemble fait partie du circuit Râs el Aïn. Il faut savoir que l’hospitalité sur place est des plus chaleureuses quand on pose ses bagages dans l’une des maisons hôtes de Nafta, comme Dar Horchani, Dar Hi, Dar Zargouni… La proximité de l’aéroport international de Tozeur-Nefta ne fait que faciliter le transfert des passagers et leur rendre le séjour plus pratique.