Située au nord est du pays, la capitale, Tunis, est le pôle commercial, administratif et financier de la Tunisie. Dotée d’une situation géographique privilégiée, elle représente le point névralgique de l’économie tunisienne avec ses banques, ses prestataires de services…
En arrivant au centre ville de Tunis, on ne peut pas faire abstraction de son avenue la plus célèbre, celle de Habib Bourguiba, une avenue symbolique qui a connu la fameuse manifestation révolutionnaire du 14 janvier 2011. Cette avenue dessert des rues commerçantes, des cafés, des sites culturels…

centre-ville---zied-ben-miled---les-adcOn y trouve la cathédrale Saint-Vincent-de-Paul, la statue du savant Ibn Khaldoun et au fond l’entrée de la médina de Tunis. Cette dernière renferme les ensembles urbains traditionnels les mieux préservés du monde arabe, avec ses quartiers typiques et authentiques. La médina est ainsi bâtie autour de la mosquée Zitouna, qui est considérée comme étant le sanctuaire le plus ancien et le plus vaste de la capitale. En se promenant dans la médina de Tunis, il est indispensable de faire une halte dans les souks qui reflètent le savoir-faire du patrimoine, comme souk El Attarine pour les parfums, souk El Kmach pour les étoffes, souk Sarragine pour les selliers, souk Sabbaghine pour les teinturiers…

Tunis est aussi connue pour ses remparts et ses portes qui préservent l’identité historique du lieu, on dénombre ainsi Bab El Jazira, Bab Souika, Bab Menara, Bab El Bhar, Bab El Khadra, Bab Saadoun, Bab Bnet… Le réseau de transport en commun à Tunis est le plus développé du pays avec des lignes de bus, des lignes de métro, des lignes de train desservant la banlieue Sud et certains longs trajets comme Sousse, Sfax, Gabès…

Il y a surtout l’aéroport international Tunis Carthage, le plus grand de la Tunisie. La ville de Tunis offre aussi beaucoup de moyens de distraction avec ses musées, ses centres culturels, ses centres commerciaux, etc.

Bref c’est une mégalopole qui se respecte et qui enivre ses visiteurs de loisirs très variés.